Agir avant qu’il ne soit trop tard 

Un vendredi d’hiver où, pour paraphraser nos Sages, la journée est courte et le travail abondant, une femme me téléphona pour me demander conseil au sujet d’un problème personnel. 

Avant qu’elle ne commence à m’en faire part, je lui dis que du fait qu’il ne restait que peu de temps jusqu’à l’entrée du Chabbat, je ne pourrais pas l’écouter sereinement, et qu’il était donc préférable qu’elle me rappelle à la clôture de celui-ci, où je serais plus disposé à la conseiller. 

Toutefois, elle ne lâcha pas prise et insista pour me décrire tout de suite la situation critique dans laquelle elle se trouvait. Voici le récit qu’elle me fit : 

« Cela fait bien longtemps que la paix a déserté mon foyer et que mon mari m’a délaissée. Vu la situation critique de notre couple, je me suis soudain souvenue d’un homme avec qui j’étais autrefois fiancée. C’était quelqu’un de bien, mais nous n’étions finalement pas arrivés à nous entendre et avions alors rompu. Chacun de nous s’est ensuite marié de son côté. Maintenant que j’ai des problèmes de couple, je me suis souvenue de cet homme et lui ai téléphoné. Lui aussi s’est souvenu de moi, du fait qu’il souffre de problèmes similaires, et c’est pourquoi nous avons décidé de nous rencontrer de nouveau. Je vous appelle simplement pour avoir votre avis sur cela. » 

Je compris aussitôt que cette femme et son ancien fiancé n’étaient pas loin de transgresser l’un des plus graves interdits de la Torah, ce qui me fit tressaillir. Face à l’urgence de la situation, j’abandonnai toutes mes occupations pressantes et fis abstraction de l’heure qui avançait, afin de les préserver d’un tel péché. Je pris le temps de lui expliquer longuement la sévérité de la transgression vers laquelle elle se dirigeait naïvement et par ignorance. 

Outre le temps que je lui consacrai pour qu’elle prenne conscience de son erreur, je joignis son mari et lui parlai pendant une bonne heure de l’importance de restaurer la paix au sein de leur foyer. Grâce à D.ieu, suite à de nombreux efforts, on parvint à un résultat, et ce couple mena, comme par le passé, une vie heureuse et sereine. 

Après coup, je réalisai, en réfléchissant, que si je n’avais pas pris le temps d’écouter cette femme en cette veille de Chabbat, la situation se serait dégradée au point qu’il aurait été trop tard pour intervenir, et deux familles juives auraient été totalement détruites. 

Du Ciel, on a fait en sorte que j’aie l’intelligence de prêter une oreille attentive à cette femme, en dépit du temps qui pressait, et par ce mérite, la paix a pu revenir dans un foyer. 

Nous en déduisons une édifiante leçon quant à l’importance, pour l’homme, de ne pas repousser une bonne action qu’il a l’intention d’accomplir, car il faut agir avant qu’il ne soit trop tard. 

Durant les six jours de la Création, l’Éternel a tout créé, et depuis, Il continue chaque jour à créer et à maintenir Sa création, qu’Il domine à tout instant. Toute création divine vise un but unique : se mettre au service du peuple juif, l’aider à étudier la Torah et le Moussar et sanctifier le Nom de D.ieu dans le monde.  

(Les repentis) 

L’essentiel du Judaïsme est d’être humble et effacé devant le Créateur. Car pour ressentir et découvrir la Vérité, il faut s’effacer complètement devant celle-ci et devant le Créateur Qui se trouve derrière elle. 

(La conversion) 

Agir avant qu’il ne soit trop tard 

Plus d'articles dans la rubrique

Chiour au collel Orot Haim Vémoché à Ashdod

Chiour du Tsadik Rabbi David Pinto chlitah au collel Orot Haim Vémoché à Ashdod, suivi de Tehilim et Tefila pour la guérison du Rav Raphaël Yehouda Déry Chlitah.

Chiour au collel Beth Dévora dans la ville de Natanya

Chiour au Collel Kol Haim, Raanana - Parachat Chelakh Lekha

Chiour du Tsadik Rabbi David Pinto Chlitah au Collel Kol Haim, Raanana sur la parachat Chelakh Lekha.

 

Chiour du Tsadik Rabbi David Pinto Chlitah dans la ville de Modiin

Hier, le Tsadik Rabbi David Pinto chlitah a donné un chiour dans la ville de Modiin, en présence du Rav de la ville, Harav Eliyahou Elharar chlitah, pour renforcer les gens dans la Torah, la Emouna et la Yirat Shamayim.

Lien du Chiour en Hébreu:


Quelques photos du chiour :

Chiour au Collel Kol Haim, Raanana - Chlochim du Hayal Elie Eliyahou Haim Ben Itshak Za"l

Chiour du Tsadik Rabbi David Pinto Chlitah au Collel Kol Haim, Raanana, en l’honneur du jour des Chlochim du Hayal Elie Eliyahou Haim Ben Itshak Amsellem Za"l, tombé à Gaza.

Tefila de Chaharit à Hevrat Pinto, Mexique

Tefila de Chaharit à Hevrat Pinto, Mexique en présence du Tsadik Rabbi David Pinto chlita suivie d’un cours de Thora.

 

Rubriques supplémentaires

Actualités du Rav

Chiour au collel Orot Haim Vémoché à Ashdod

Actualités du Rav

Chiour au collel Beth Dévora dans la ville de Natanya

Actualités du Rav

Chiour au Collel Kol Haim, Raanana - Parachat Chelakh Lekha

Actualités du Rav

Chiour du Tsadik Rabbi David Pinto Chlitah dans la ville de Modiin

Demander une bénédiction au Rav